lionel comellas bio

 

Après des études en Arts du Spectacle à l’Université Paul Valery de Montpellier, Lionel Comellas, part à Londres pour suivre une formation en Art de la Parole, au Chrysalis Théâtre, dirigé par Peter Bridgemont. Son diplôme en poche, il est accepté l’année suivante à l’Ecole Internationale de Mime Corporel Dramatique, dirigée par Corinne Soum et Steven Wasson, qui furent élèves, mais aussi les derniers assistants d’Etienne Decroux,  père du Mime Moderne. Il se perfectionnera au sein de l’Ecole pendant sept ans, intégrant de même la compagnie du Théâtre de l’Ange Fou. S’en suivront deux créations: The Government Inspector, d’après Gogol, puis The Orpheous Complex.
 
Après avoir quitté la compagnie, Lionel sera invité une nouvelle fois par les directeurs de la Compagnie, pour jouer dans L’Homme qui voulait rester debout, un spectacle remettant en scène les pièces majeures du répertoire d’Etienne Decroux, reconstruites par Steven Wasson, et Corinne Soum.
Parmi les pièces de ce répertoire, on compte sa participation d’acteur dans Les arbres, L’Usine, Le Combat Antique, et le Duo Amoureux 2. Ses tournées avec le Théâtre de l’Ange Fou le conduiront en France, Angleterre, Ecosse, Irlande, Espagne, Allemagne, Pologne, Israel…
 
Toujours en quête de connaissances sur l’art du mouvement, et plus particulièrement l’Art du Mime Corporel, nourrira cette passion par des stages en Belgique avec Maya Bosch, en Angleterre, avec Mladen Materic, et au Canada avec Jean Asselin et Denise Boulanger, eux même assistants d’Etienne Decroux dans les années 60. Il profitera de son séjour au Canada pour jouer dans un Duo, Idem esse, avec Sylvie Chartrand, mime et metteur en scène, lors du Festival de la Relève de Montreal.
A son retour en France, Lionel sera commissionné pour un projet international en Pologne, Farinella, une création de Théâtre Physique, dirigée par Natalia Babinska, dans lequel il sera acteur, et conseillé.
 
En 2008, il ouvre un cours à Paris et fonde sa propre Cie, le "Théâtre du MimOdrame".  Sa spécialisation dans cet Art, l'amène  à faire des lectures/démonstrations, (en 2010 et 2011 à l'université Sorbonne Paris 3).
Sa première pièce, Chasse à l’âme, est crée et jouée au Théâtre du Petit Saint Martin, anciennement L’Ecole de Mimodrame et Théâtre Marcel Marceau.
  
Cette même année, Lionel est invité par la légendaire Cie du Théâtre Pantomime de Wroclav, (Pologne), fondée originellement  par Henryk Tomaszewsky, pour donner une serie de Master Class.
Depuis, il a organisé d'autres stages, notemment pour des classes à PAC (projets artistiques et culturels), développant ainsi une approche nouvelle du mime avec des enfants (Voir article publié dans le revue Mime 2, lien demière page).
Après "Chasse à l'Âme", la Cie à présenté "Le Vertige d'Icar", ainsi que "Scénette et Sonates",  jouée au Théâtre Molière de Poissy, en Juin 2013.
  
Lionel Comellas est le co-fondateur du Théâtre du MimOdrame et partage sa direction avec Roger Jouan. Vice President du CNM (Centre du Nouveau Mime), il est aussi rédacteur en chef de la revue "Mime".
  
Animé par la volonté de transmettre et de décentraliser cet art de la capilale, Lionel s'installe à Marseille en septembre 2013 pour ouvrir sa nouvelle Ecole de MIme et poursuivre son travail de création.
 
Parallèlement, il enseigne sa discipline à l'Ecole de Formation d'Acteur d'Aix en Provence (EFA), dirigée par Denis d'Antoni. 

 

PHOTO_BIO_JACQUELINE

 

Née à Paris en 1920, Jacqueline Rouard commence ses études chez les Decroux en 1956. Quelques années plus tard, elle devient la partenaire et l'associée de la Cie Maximilien Decroux, et enseigne dans l'école.  Diplômée des trois niveaux de la méthode Margaret Morris, elle est aussi conférencière, et réalisatrice. Le film "Double Face", sur lequel elle assiste Maximilien, est retenu pour le festival de Cannes en 1968. Elle émigre ensuite aux Etats-Unis et fonde en 1976 le premier Institut international du mime, à New York

Dans la vidéo présentée ci-dessous, Jacqueline est sous la direction de Lionel Comellas, lors d'une séance de travail personnel en studio (2011). Jacqueline Rouard incarne à nos yeux toute la force et la beauté de croire en cet art du mime et nous offre ici d'apprécier le jeu d'une passion intacte. Elle est la Présidente d'Honneur du Théâtre du MimOdrame .